Synthèse établie par Muriel Guedj et Jean-Marc Lange

mars 2019

Cet axe interroge et travaille l’éducation du sujet dans sa singularité mais aussi dans ses différentes dimensions (politique, historique, psychologique, sociale, économique, etc.) dans une période de transitions écologique et politique qui conduirait nos sociétés contemporaines vers des modèles innovants, intégratifs, adaptatifs et participatifs. Plus largement, ce sont les implications culturelles et sociétales conséquentes à ces questions éducatives qui sont au cœur de cet axe. Ces études, réflexives et critiques, menées dans le cadre du paradigme de la complexité, portent sur les relations entre visées éducatives et visées des transformations sociétales.

Présentation

La spécificité du projet de recherche s’articule selon quatre directions principales :

La première est celle des questions concernant d’une part le sujet pris dans sa globalité, ses dimensions cognitive, affective, éthique, esthétique, numérique et sociale, et, d’autre part, la dimension éducative qui lui est attachée, tant d’un point de vue culturel et interculturel que social, en vue de son émancipation dans les contextes de transition.

La deuxième interroge l’interface entre l’éducation formelle (le monde scolaire) et non formelle (les musées, les institutions et structures culturelles). Il s’agit en particulier d’élucider cette interface puis de concevoir les méthodes pour identifier, interroger et évaluer les compétences partagées et celles spécifiques à ces deux mondes.

La troisième vise à rendre intelligible et lisible les apports des recherches en éducation sur les finalités et les enjeux des politiques publiques à différentes échelles spatiales et temporelles, interrogeant l’articulation du global et du local dans ses tensions réciproques, mais aussi les orientations historiques et géographiques en lien avec ces politiques, pour une meilleure compréhension des dispositifs éducatifs institutionnels.

La quatrième vise à redéfinir, dans ces contextes, selon une perspective critique, les travaux de recherche qui s’intéressent aux tensions qui entourent plus particulièrement les problématiques de la lutte contre les inégalités, les processus d’inclusion ou encore les projets d’émancipation.

Les questionnements de l’axe portent sur :

1) La construction du sujet social et sociétal

  • Les « éducations à », « éducations autres » et disciplines (scolaires et académiques), comme leviers pour l’émancipation du sujet
  • Les valeurs, comme pivot pour la formation personnelle et pour la construction de l’identité du sujet social
  • Les représentations, attitudes, rapports au monde et enjeux sociétaux
  • Les approches sensibles, critiques et réflexives.

2) Les rapports entre éducation formelle et éducation non formelle

  • Les cultures et interculturalité : spécificités des médiations et formations, tensions entre signification et explication des contenus
  • Les modes de pilotage et centrations curriculaires à visées transformatrices
  • Les modalités contemporaines de production et de diffusion des savoirs, y compris numérique, dans la culture collective
  • Les compétences du type « soft skills » : quelles compétences pour quels enjeux ? quelles évaluations pour quelles reconnaissances ?

3) Les finalités, les enjeux et les politiques publiques

  • Les enjeux mais pour quelles politiques publiques ? Quelles limites ?
  • Les processus de démocratisation versus massification, culturel versus économique etc.
  • Les perspectives historiques et géographiques et les mises en réseaux pour des propositions alternatives
  • Les nouveaux lieux et modes de circulation des savoirs

4) La norme, les processus d’inclusion et d’émancipation

  • La subversion de la norme comme matrice d’une pensée critique : la question du handicap, du genre, etc.
  • Les pédagogies, notamment alternatives, comme redéfinition du sujet de l’éducation
  • Le discours du savoir : entre pouvoir et contre-pouvoir

Mots clés : Education ; politiques ; sociétés ; éducation formelle ; éducation non formelle ; cultures/interculturalité ; pédagogies ; émancipation ; inclusion ; curriculum ; normes ; valeurs ; représentation ; rapport au monde ; disposition

Projets contributifs (liste non exhaustive)

  • OJEMIGR : L’orientation scolaire des jeunes migrants. ANR Jeunes chercheurs, porté par l’INSHEA/GRHAPES (M. Armagnague), Partenaires : UM/LIRDEF , Paris 3/DILTEC, ESPE de Versailles/EMA, Paris 5/CERLIS, UPEC/LIRTES, Univ. Lorraine/2L2S, Univ. Paris Nanterre/CRESPPA, Univ. Nice-Sophia Antopolis/URMIS, Univ. Paris, Nanterre/SOPHIAPOLIS, Univ. Picardie Jules Verne/CURAPP-ESS, ESPE Guyane, 2019-2023
  • EIEDD : Rapport identitaire et culturel à un territoire au service de l’engagement. ANR/FRQC, 137023 euros, portage LIRDEF, Etude, caractérisation et mise à jour des rapports à l’engagement, à la nature, au territoire et aux savoirs en vue de la durabilité de jeunes français et québécois âgés de 16 ans environ, 2017-2020.
  • SIRENE : Sensibilisation à l’environnement par le Rapport à la Nature à l’Ecole. Comprendre et construire le rapport à la nature à l’école : expériences et apprentissages de la mer et du littoral dans les Aires Marines Educatives, projets « Les futurs du littoral et de la mer 2018 », Fondation de France, partenariat LIRDEF, 2018-2021.
  • Renforcement des capacités écocitoyennes par l’éducation au développement durable via une lithothèque libanaise Janv. 2018- déc. 2019) – Partenariats Hubert Curien franco-libanais, Programme Cedre, montant 2018 = 4950 €, 2018-2019.
  • ECRIN : Etudes Critique et Recherches sur les Interactions formatives avec la Nature, Grandir avec la Nature, projet du Réseau École et Nature – en recherche de financement complémentaire – Partenariat LIRDEF
  • PELAS : Pratiques Effectives de Lecture Analytique dans le Secondaire. Financement pluriel, universités/ESPE et laboratoires partenaires (Toulouse, Montpellier (ESPE et FDE), Bordeaux, Lille/Arras, Cergy Pontoise/Versailles, Grenoble, Louvain), 19 250 euros, porteuse du projet : Sylviane Ahr (UTM), partenariat LIRDEF
  • ACTE-Cit’In : Appropriation et Communs de la Transition Énergétique par la recherche action participative, Financement du Ministère de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer coordonné par le GIS Démocratie et Participation : 47 029 € – porteur B. Bocquet (Université de Lille), partenariat LIRDEF, 2018-2019
  • MOCA : MOtivation – Coopération – Apprentissages : LéA « REP+ Vilar Grigny –» – Lieu d’Éducation Associé à l’Ifé – Financement des actions par le Rectorat de l’académie de Versailles –LIRDEF correspondant Ifé, Sept 2018 – Sept 2021
  • Langage et Littéracies en REP +. Décrire, comprendre et intervenir sur les apprentissages spécifiques du lexique et de la littérature (comptines) en maternelle, la description multimodale des situations didactiques et l’impact des professionnalités pluri catégorielles des intervenants sur les compétences des élèves relevant d’un territoire éducatif particulier, (celui des Quartiers Prioritaires de la Ville). Convention rectorat-LIRDEF début 2017- 2020.
  • Action Langages : multimodalité et littératie Projet AAP UM déposé par le LIRDEF, 2019
  • MULTIPLL Recherche sur la MULTImodalité et le Plurilinguisme en Littérature pour l’enseignement des Langues. Projet ESPE-LR déposé par le LIRDEF, 2019
  • RCME : Recherches collaboratives et militantisme en éducation. Projet MSH-Sud déposé par le LIRDEF, Co-porteurs UM, Centre d’Etudes Politiques de l’Europe Latine (CEPEL) et Institut régional du travail social (IRTS) de Montpellier, Partenaires : Univ. de Lorraine (LISEC), Univ. Almeria (Espagne), Univ. de Niš et de Belgrade(Serbie), Univ. de Sofia (Bulgarie) 2019-2020
  • TALC: Du Texte A La Classe (2017-2020). Ce projet vise à décrire les pratiques effectives en littérature au cycle 3 en questionnant d’une part la manière dont les enseignant.e.s prennent en compte les « enjeux de formation personnelle » explicitement assignés à la littérature dans les plus récents programmes (2015) et d’autre part la manière dont les enseignant.e.s de CM et de 6ème se saisissent professionnellement du même texte. Financements  impliquant UM, FDE , Univ. Rennes 2, ESPE L.R. Total = 29 579 €. Responsable : B. Louichon
  • EAI: Education à l’image. Quels sont les leviers propres à l’éducation à l’image pour une construction du sujet émancipé et quels en sont les enjeux psycho-sociaux ? Quelle est la place du sensible dans ce regard sur l’image ? En quoi les dispositifs engagent-ils les sens et le sens ? Comment les images via les multiples interfaces (numérique, corps, jeu, etc.) influent-elles sur le sujet et sur son rapport au monde ? Le projet interroge l’image dans toutes ces acceptions.
  • PHC OSMOSE. Programme de recherche portant la diffusion du numérique dans l’enseignement supérieur en Lettonie et en France: des intentions aux pratiques. Responsable scientifique et chercheur impliqué : Philippe Gabriel. Projet d’une durée de 24 mois. Montant du financement : 2760€. Partenariat: Université de Lettonie (Latvia, à Riga).
  • ANR/IDEFI-UM3D-15 b-Capital émotionnel, Réussites, Santé et Bien-être en 1ère année à l’Université. 2012-2019,  225 274 euros. Responsable scientifique : Gendron. Portage UM3D-Université Paul-Valéry.
  • IPRADEJU. Identité professionnelle et rapport à l’activité des enseignants de judo en France. Une contribution plus particulièrement attachée à l’axe EPS concerne les aspects liés à la transformation numérique et à son impact d’une part, les politiques fédérales en matière de formation d’autre part. Responsable scientifique : Thérèse Perez-Roux. Début : janvier 2015. En cours de renouvellement. Financement Fédération Français de Judo et Disciplines Associées (FFJDA) : 12 300 euros.

Colloques contributifs

  • « Education formelle, singularité et Handicap », journée d’étude Univ Paul-Valéry, mars 2019
  • « Théorie et pratiques du Care », Univ Paul-Valéry et Univ de Montpellier, 22-23 novembre 2018

https://lirdef.edu.umontpellier.fr/event/colloque-theories-et-pratiques-du-care/

https://www.fabula.org/actualites/theories-et-pratiques-du-care_86911.php

  • « Quel(s) curriculum(a)pour les ODD ?, Dialogues Nord-Sud penser l’éducation au temps de l’anthropocène », 5-6 avril 2018, Faculté d’éducation, Université de Montpellier, sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO,

https://lirdef.edu.umontpellier.fr/colloque-codd/

  • « Voir et montrer la guerre aujourd’hui » ; Faculté d’éducation, Université de Montpellier, FRAC, LAC, galerie Samira Gambie, 14-16 mars 2018

https://lirdef.edu.umontpellier.fr/seminaires-et-colloques/colloques/colloque-exposition-voir-montrer-la-guerre-aujourdhui/

Séminaires préexistants et contributifs :

  • Educations formelles, non formelles, éducations à.
  • Instruments, Acteurs, Réseaux, Savoirs.
  • Enseigner le théâtre et la poésie aujourd’hui.
  • Plurilinguisme, normes et socialisation langagière.