Le centre « Théories et pratiques du care » de Montpellier organise deux journées de séminaire en novembre:
– le jeudi 5 novembre autour du thème: « Les formes de l’empathie: arts et langage »
– le jeudi 19 novembre: « Care, émotions et apprentissages » (information plus précise à venir sur cette journée dans un autre mail prochainement)
____________________

illustration visages face-à-faceLes Formes de l’empathie : arts et langages

Journée d’études avec le soutien des équipes LLACS-RéSO et LIRDEF

Jeudi 5 novembre 2020

Salle des colloques 2 Saint-Charles, Université Paul-Valéry

Centre d’études Théories et pratiques du Care

Quand nous contemplons le visage d’une personne, un paysage d’émotions s’offre à nous : nous entrons spontanément en résonance avec autrui… L’empathie est cette résonance qui se situe sur le plan émotionnel, mais aussi cognitif : à la fois psychique et biologique, ce phénomène qui nous relie les uns aux autres a joué un rôle majeur dans l’histoire de l’évolution. Dans son ouvrage L’âge de l’empathie, Frans de Waal souligne que beaucoup d’animaux survivent non pas en s’éliminant, mais en coopérant et en partageant leur nourriture.

A l’ère de l’Anthropocène, la pandémie de COVID-19 a clairement démontré notre profonde interdépendance : nous pouvons ainsi réaliser que la survie de la biodiversité sur notre planète dépend du degré d’empathie entre les individus d’une même espèce, mais aussi entre espèces différentes : en période de danger, il est nécessaire d’oublier ce qui nous divise car, au sein des catastrophes, nous sommes capables de « bâtir un paradis dans un enfer » (Rebecca Solnit).

Dans le cadre du séminaire Théories et pratiques du care, organisé par les équipes LLACS et LIRDEF, nous invitons les étudiants, les enseignants, les chercheurs et le public en général, à réfléchir sur le rôle de l’empathie dans les arts, la littérature et le processus de traduction entre les langues et les langages.

Dans quelle mesure la création – artistique, littéraire, linguistique – nous permet de comprendre la possibilité d’un autre récit, individuel et collectif, où la sollicitude joue un rôle essentiel pour nous tous ?

Au cœur des écosystèmes vivants, l’empathie est la fibre constitutive de ce nouveau tissu collectif fondé sur la vision profonde de l’interdépendance et la réalisation de la solidarité active.

Programme

9h. Ouverture des travaux par Fabrice Quero, directeur de l’Unité de Recherche LLACS-RéSO

9h15. Présentation par Angela Biancofiore (LLACS), Clément Barniaudy (LIRDEF)

9h30. Jean-Michel Ganteau (EMMA), Care, Vulnérabilité, Littérature : poétique et éthique du récit

10h15. Sahar Souissi (LLACS), Formes de l’empathie à travers le récit sacré dans le monde chrétien et islamique

Pause

11h. Roberta Serra (LLACS), L’expérience de la catastrophe: mémoire et représentation du conflit dans l’art italien du deuxième après-guerre

Discussion

Pause repas

14h30. Paola Artero (EMMA), Traduction et empathie : traduire la nature, réparer le monde

15h. Juan Adroher (LLACS), Entraînement de l’attention et empathie chez les étudiants en interprétariat : retour d’expérience

15h30. Marie-Christine Munoz-Levi (LLACS), « A woeful pageant have we here beheld » : esquisse d’une esthétique de la compassion dans le théâtre de Shakespeare

Discussion et conclusion de la journée

Autres informations et contact

Lien pour le streaming 48h avant l’événement sur le site: https://tepcare.hypotheses.org/

Entrée libre      informations : tepcare@gmail.com