Montpellier, 5-6 avril 2018.

Au moment où les systèmes éducatifs, dits formels et non formels, se mobilisent à l’occasion de la sortie de la nouvelle feuille de route « éducation 2030 » de l’UNESCO centrée sur les Objectifs du Développement Durable (ODD), il est primordial de se mobiliser aussi comme communauté de chercheurs en éducation. Les dix-sept objectifs définis par les Nations-Unies recoupent en effet l’ensemble de ce qu’il est convenu d’appeler dans la communauté francophone les « éducations à ». La mise en œuvre éducative de ces 17 objectifs constitue en soi un défi majeur pour le monde de l’éducation : s’agit-il de créer ex novo autant de nouveaux parcours ou dispositif ? S’agit-il d’intégrer en les découpant ces objectifs dans les curricula existant ? S’agit-il de recomposer les curricula autour des ODD ? S’agit-il enfin d’une nouvelle utopie éducative, d’une hétérotopie (au sens de Durkheim) ou d’une visée normalisatrice néolibérale ? Comment les décliner selon les sphères géopolitiques et culturelles, au Nord et au Sud ? Ce colloque vise à mettre en débat ces questions selon un point de vue critique et scientifique.

Retrouver le programme complet de la manifestation

Ouverture du colloque

par Jean-Paul Udave, avec la participation
de Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier

Penser l’éducation en termes de « curriculum », intérêts et difficultés.

Roger-François Gauthier

L’éducation pour le développement durable dans les curricula créés au quotidien des écoles.

Ines Barbosa de Oliveira

Les ODD, une appropriation nécessaire par les acteurs des politiques publiques et la société.

Eric Vindimian

Table ronde « paroles des Sud/paroles du Nord»