Le séminaire de l’axe Education-Politique-Sociétés de ce 28 mai matin aura pour problématique la question de l’universalisme. Deux interventions sont au programme:

Tommy Terraz, membre associé du laboratoire, chercheur en philosophie de l’éducation, se propose de (Ré)interroger l’universel en Éducation au prisme de l’Anthropocène.

« La multiplication des crises traversées par l’humanité (pandémies, dérèglements climatiques, etc.) fait prendre conscience, plus que jamais, que l’humanité est une, interdépendante et interconnectée. Pourtant, l’universel lui aussi semble en crise, entre le double piège du relativisme nihiliste d’une part (indifférenciation pouvant mener à la violence), et du dogmatisme d’autre part (replis identitaristes pouvant mener à la violence). Si l’étymologie du mot crise, « krisis » en grec, signifie jugement, décision, il importe de faire des choix et d’avoir des repères « universalisables » (Drouin-Hans, 2004) pour l’éducation. Sans compter que celle-ci, relation humaine vivante et nécessaire, ne peut se passer de conditions, mais aussi de valeurs et de finalités, à postuler et à réinterroger sans cesse. Cette proposition consistera donc à nous interroger ensemble, à partir d’un questionnement radical en philosophie de l’éducation, sur l’universel en éducation. Pourquoi s’interroger encore et toujours sur des universels éducatifs ? Et comment peut-on s’y prendre ? Il s’agira aussi d’essayer de dissiper certaines confusions, de travailler des paradoxes, des points de tension: entre universalité et singularité, entre les principes républicains aussi (liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect de la diversité, etc.).
Une première référence bibliographique: Alain Policar : L’inquiétante familiarité de la race, Décolonialisme, Intersectionnalité et Universalisme, éd. Le bord de l’eau, chuchotements https://www.editionsbdl.com/produit/linquietante-familiarite-de-la-race-decolonialisme-intersectionnalite-et-universalisme/ »

Geneviève Zoïa, Laboratoire CEPEL et Faculté d’Education, viendra illustrer empiriquement la question de l’universalisme en recherche en éducation. Elle présentera l’ouvrage Education et diversité dirigé par Françoise Lorcerie et de sa contribution à cette ouvrage portant sur le rapport Diversité/Universalisme (http://www.pur-editions.fr/couvertures/1611134525_doc.pdf)