Journées ViSA 2017

logo-fde-um-couleur-2015

logo lirdef

 

 

 

Le LIRDEF organise les prochaines journées ViSA à la faculté d’éducation de l’Université de Montpellier le 30 et 31 mars 2017

 

 

Se rendre à la faculté d’éducation de Montpellier :

Depuis la gare de Montpellier St Roch : tram ligne 1 direction mosson, arrêt stade Philippidès

Depuis l’aéroport : prendre la navette jusqu’à l’arrêt place de l’Europe puis prendre le tram ligne 1 direction mosson, arrêt stade Philippidès

Google Maps

 

Comment et pourquoi combiner « l’observation filmée » à d’autres types de données pour construire un « terrain » et comprendre la complexité des pratiques professionnelles ?

 

 

Pour étudier des pratiques professionnelles dans différents domaines (éducation, santé, sport) en appréhendant au mieux leur complexité, les chercheurs filment très souvent les situations professionnelles qui les intéressent (situations d’enseignement-apprentissage, de formation-accompagnement de stagiaires, de pratiques sportives, de soins de santé…) à partir d’un cadrage particulier (plan resserré et/ou large) et d’un point de vue choisi (extérieur et/ou subjectif) jugé pertinent au regard de leur objet d’étude. Ils complètent très souvent ce recueil vidéo d’autres données : documents, notes d’observation et/ou d’entretiens de différents types avec les acteurs qui peuvent faire également l’objet d’un enregistrement vidéo (autoconfrontation simple et/ou croisée, instruction au sosie, explicitation, entretien ethnographique, compréhensif, semi-directif…).

  • Les données enregistrées en vidéo lors des situations professionnelles ont-elles le même statut que les autres données ?
  • Comment les choix et les articulations entre méthodes sont-ils pensés et mis en œuvre au sein d’une même discipline ? A quelles conditions les articulations sont-elles possibles ?
  • Peut-on penser des enrichissements méthodologiques pluridisciplinaires (e.g. entre des approches didactiques, approches activité et approche du langage) et éventuellement interdisciplinaires qui pourraient déboucher sur la réalisation de projets communs ? Quels en seraient les intérêts et les limites ?

Pour ce faire et pour atteindre également d’autres buts usuellement visés dans ViSA, ces journées articuleront trois dimensions complémentaires :

  • Formative : des interventions tournées vers les chercheurs (ou apprentis chercheurs) souhaitant utiliser la vidéo pour leur recherche, ainsi que la base de données ViSA (dépôt et demande) ;
  • Epistémologique et méthodologique : des conférences permettant de traiter les questions inhérentes aux types de recueil complémentaire à un corpus vidéo ;
  • Expérientielle : conférences ou ateliers visant la présentation de (ou l’échange à partir de) travaux menés par des équipes de recherche.