OPTIMATTPRO

OPTIMATTPRO. Analyse de l’activité d’apprentissage dans un environnement de formation simulateur et réel : le cas du menage d’attelage à 1 ou 4 chevaux. Financement d’une bourse doctorale par l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation.

  • Responsable scientifique : Serge Leblanc
  • Chercheurs impliqués : Guillaume Azéma, Pierre Imbert, Sylvie Pérez, Thérèse Perez-Roux

L’objectif de cette recherche est d’appréhender et comprendre les effets de l’usage d’un environnement simulateur complexe de conduite d’un attelage à 1 ou 4 chevaux – en situation de formation auprès de meneurs débutants. Cet environnement simulateur articule une plateforme vidéo intégrant un serious game, un simulateur réflexif couplés à des situations pédagogiques de terrain. Il s’agit d’une part de mieux comprendre le processus de développement des compétences au menage et d’autre part de repérer les potentialités d’aide à ce développement que constituent les différents outils et situations de formations créées. D’une manière générale, l’enjeu est de contribuer à la réflexion technologique et scientifique sur la conception et les effets d’environnements simulateurs. L’hypothèse selon laquelle ces environnements permettent la construction d’une expérience « suffisamment » analogue à celle d’une situation réelle (dans ses dimensions cognitives, interprétatives et/ou émotionnelles) tout en manipulant des paramètres de la situation supportant l’apprentissage : suppression du risque, ajustement de la complexité en termes de temporalité, d’étendue de l’environnement, de degré de difficulté des problèmes rencontrés sera mise à l’épreuve et discutée. Pour solliciter également la dimension motrice, essentielle dans l’activité d’attelage en lien avec les intentions de trajectoires, l’environnement et l’engagement des chevaux, un simulateur dit « de résolutions de problèmes » sera conçu, testé auprès des différents publics de formation à partir de boucles itératives.