LINUM 3

Présentation du projet

Lire, dire, écrire  avec la LIttérature de jeunesse et le NUMérique et la Maîtrise de la langue et culture de l’écrit à l’école

  • Enseigner la littérature avec le numérique (TBI, ordinateurs, tablettes).
    Construire un prototype d’enrichissements didactique et numérique pour des romans de littérature de jeunesse, afin d’accompagner l’enseignement de la lecture littéraire, la compréhension de textes, la maitrise de la langue et de faciliter la prise en compte du sujet-lecteur.
  • Réaliser deux démonstrateurs à partir des romans Le mot interdit (J’aime lire Bayard) et Rêves amers (coll. Je bouquine Bayard) qui incluent à la fois l’œuvre littéraire, une séquence détaillée (proposée par le LIRDEF), la possibilité de construire sa propre séquence à partir de matrices d’activités et de fiches personnages, événements, lieux et temps, un carnet de lecteur, un espace pour stocker des ressources.
  • Expérimenter chaque démonstrateur sur le terrain (70 classes impliquées) dans deux périodes janv.fév. 2017, mars avril 2017
    Le projet regroupe un consortium composé :
    – d’industiels et éditeurs : Bic / Tralalère / Bayard
    – de laboratoires de recherche : Lirdef / L3i / Les gobelins
    – de représentants de l’institution : Académies de Créteil, Lille, Montpellier
    – Canopé Créteil
  • Public scolaire concerné : cycle 3 – liaisons cycles 2 et 3 (du CE2 à la 6ème).
  • Financement : MEN – Banque Publique d’Investissement.
  • Un contrat doctoral (3 ans) attaché au projet.

Chercheurs impliqués

Porteur du projet : Agnès Perrin-Doucey

Chercheurs impliqués : Eleonora Acerra, Sandrine BazileCatherine Dupuy, Philippe Gabriel, Aldo Gennaï, Brigitte Louichon, Yves Soulé.

Objectifs

  • Dans le cadre de l’enseignement littéraire et de maitrise de la langue, décrire l’usage du numérique scolaire quand il a été pensé par des chercheurs en didactique sur les gestes professionnels des enseignants.
  • Décrire et analyser le comportement de lecteurs des élèves à partir d’un relevé des traces de leurs activités scolaires (voire extrascolaires).
  • Décrire les pratiques déclarées des enseignants autour de la lecture d’une œuvre longue à partir d’un journal de bord.
  • Corréler les pratiques déclarées aux pratiques réalisées via les traces relevées dans le démonstrateur pour décrire les choix didactiques en lien avec les récentes recherches en didactique du littéraire.

Informations complémentaires

Site en construction